Qu’est-ce que la garantie panne ?

7


L’une des garanties facultatives pouvant être souscrites dans le cadre d’un contrat d’assurance automobile est la garantie panne mécanique. Qu’est-ce qui fonctionne et qu’est-ce qui le soutient ? Explications.

Qu’est-ce qu’une garantie panne mécanique ?

Une extension de garantie constructeur vous est offerte lors de l’achat d’un véhicule neuf et vous protège en cas de défaillance d’un composant mécanique, électronique ou électrique. Une fois la période de garantie écoulée, ce type de réparation, qui peut être extrêmement coûteux dans certains cas, n’est plus couvert par la garantie.

Si vous souhaitez être protégé contre ce risque, vous pouvez acheter ce qu’on appelle une garantie de défaillance mécanique auprès du fabricant. Qu’avons-nous exactement entre les mains ? De quoi s’agit-il exactement ? Explications.

Qu’est-ce que la garantie panne mécanique de l’assurance auto ?

Sur votre contrat d’Assurance Auto, vous pouvez choisir une garantie bris mécanique conjointement avec un tiers, un risque moyen ou une option tous risques. Cette fonctionnalité est facultative et chargeable. Optionnel. Dans le cas d’une police d’assurance automobile au tiers par exemple, elle ne servira jamais de fondement.

Pannes et problèmes mécaniques

Malgré leur similitude, toutes les garanties de défaillance mécanique ne sont pas égales. Certains contrats ne couvrent que les composants « de base » (moteur, boîte de vitesses, etc.), tandis que d’autres incluent tout problème mécanique, sauf indication contraire. De plus, certains composants, comme les pièces usées, ne sont jamais entretenus ou réparés (freinage, embrayage, etc.). En conséquence, il est de votre responsabilité d’examiner attentivement les conditions de votre contrat.

Qu’est-ce que la garantie panne mécanique ?

La garantie panne mécanique permet à la compagnie d’assurance de payer les frais de réparations nécessaires (y compris les pièces et la main-d’œuvre) pour la remise en état d’un véhicule qui a été endommagé par une panne mécanique, électrique ou électrique.

Quel est le coût moyen d’une panne mécanique ?

Les réparations mécaniques peuvent coûter jusqu’à quatre fois plus que sous Argus s’il n’y a pas de garantie spéciale en place. Vous pourrez alors réduire les dépenses liées à une panne de ce genre.

Pannes et problèmes mécaniques

Garantie panne mécanique versus garantie constructeur

Une voiture neuve est garantie contre les chocs mécaniques pour une durée de un à deux ans, ou pour une certaine distance, par le constructeur. En cas de panne, la garantie d’immobilité mécanique prendra le relais dès l’épuisement de la garantie constructeur, selon la première éventualité.

Combien coûte la garantie panne mécanique ?

  • La tarification est déterminée par chaque assureur sans frais pour lui.
  • Le coût annuel se situe entre 150 et 350 euros en moyenne.
  • Le prix est souvent déterminé par les facteurs suivants :
  • la durée de la couverture de la garantie ;
  • l’âge du véhicule. Kilométrage
  • En plus de la puissance du moteur, le nombre de composants et les types de violations contractuelles sont pris en considération.

Limites de la garantie panne mécanique

la durée d’une garantie, qui est souvent limitée à l’âge et/ou au kilométrage du véhicule ; le temps pendant lequel la garantie ne peut pas être activée ; limitations de garantie; l’exclusion de couverture de certains composants dits sensibles ; et l’exclusion de la couverture de certaines technologies obsolètes.

Les éléments couverts pour les voitures d’occasion

Bien que cette assurance ne soit pas obligatoire ou facilement accessible lors de l’achat d’un véhicule d’occasion, comme une voiture, il est fortement suggéré de la souscrire. Près de la moitié de toutes les voitures d’occasion tombent en panne dans l’année suivant leur achat. Tout le monde ne pourra pas souscrire à une assurance ; certains professionnels, mais pas tous, pourront le faire. Si vous achetez auprès de quelqu’un, vous ne pouvez souscrire à ces offres que via un tiers garant tel que Certifiât.

De nombreuses voitures qui sont vieilles (par exemple, 20 ans) et qui ont parcouru plus de 200 000 kilomètres sont peu susceptibles de bénéficier de ce type de protection contre les pertes.

Leave A Reply

Your email address will not be published.